NOS DOMAINES

Développement Institutionnel

Dans le cadre de sa contribution au renforcement organisationnel des structures et institutions publiques du secteur agricole, le PDA a apporté un appui pour l’analyse et le développement organisationnel du Secrétariat Permanent de la Coordination des Politiques Sectorielles Agricoles (SP/CPSA), de la Direction Générale de la Promotion de l’Economie Rural (DGPER) et prévoit le faire pour les Directions Régionales de l’Agriculture et de l’Hydraulique (DRAH) des régions de l’Est et du Sud-ouest.
L’objectif que vise cet accompagnement du PDA à l’endroit de certaines structures publiques du secteur agricole, c’est de les rendre plus efficaces, afin qu'elles tirent le meilleur parti de l'environnement dans lequel elles évoluent et puissent ainsi exercer continuellement avec succès leurs missions.
Cet accompagnement du PDA/GIZ qui utilise la méthode du développement organisationnel,  aide les organisations à renforcer leurs capacités de se développer ; en recherchant aussi bien l'efficacité des systèmes d'une organisation que celle du personnel qui l'anime. L'attention en cela est accordée au système de gestion, aux ressources humaines, au système de communication, aux relations interpersonnelles, à la vision, aux valeurs et aux objectifs de l'organisation. Le développement organisationnel, permet à une organisation de détecter elle-même les changements qui méritent d'être enclenchés et surtout, de savoir comment s'y prendre.

Analyse organisationnelle du SP/CPSA

Prenant en compte les missions attribuées au SP/CPSA, ainsi que les attentes, les responsabilités et les tâches de coordination que cette structure devrait jouer dans le cadre du processus d’élaboration du Programme National du Secteur Rural (PNSR), il s’est avéré impératif de créer les capacités appropriées de fonctionnalité de cette structure.
C’est en cela que le PDA/GIZ a répondu favorablement à la requête qui lui a été adressée pour apporter un appui, afin de réaliser une analyse organisationnelle du SP/CPSA suivi d’un accompagnement pour son développement organisationnel.
Ainsi, deux consultants / facilitateurs ayant de fortes expériences en la matière ont été affectés à cette mission.
L’état des lieux institutionnel et organisationnel du SP/CPSA, réalisé en novembre-décembre 2010, suivant une démarche participative, a mis en évidence un certain nombre de faiblesses et d’insuffisances qui étaient de nature à influencer son efficacité et ses performances pour la coordination du processus de formulation du Programme National du Secteur Rural. Dans ce cadre, plusieurs activités ont été programmées et mises en œuvre en 2011, en vue de soutenir la réalisation des mesures préconisées par le plan d’actions convenu suite à l’analyse organisationnelle : révision de l’organigramme et redéfinition des tâches du personnel ; amélioration de la communication interne et externe ; formation du personnel du SP/CPSA en informatique et en gestion administrative ; fourniture de matériel et d'équipements informatiques au SP/CPSA; suivi régulier de la mise en œuvre du plan d’actions et bilans périodiques ; réactivation du site WEB du SP/CPSA.
Les changements constatés, en rapport avec ces activités du PDA, sont déjà ressortis lors de l’atelier bilan du 29 juin 2011 et se sont consolidés par la suite.
Il s’agit notamment de :

  • l’amélioration de l’organisation du travail au sein du SP/CPSA (plus de pro-activité sur les dossiers ; leadership plus marqué de la Direction ; meilleur rendement);
  • l’amélioration de la concertation et de la communication interne (fluidité de l’information, meilleure information sur les calendriers de travail ; complémentarité plus accrue);
  • l’organisation effective des divisions et redynamisation du SP/CPSA (affectation des agents dans les divisions ; désignation des responsables ; définitions des tâches);
  • l’amélioration du rythme et du climat de travail;
  • l’amélioration de la concertation et de la communication externe (avec MAH, MEDD, MRA, Acteurs non étatiques et PTF).

Analyse organisationnel de la DGPER
Après deux ans de fonctionnement et en lien avec les missions qui lui sont assignées, les responsables du MAH et notamment de la DGPER ont jugé utile d’évaluer la pertinence et l’efficacité de la structure, d’identifier et analyser les contraintes et difficultés qui représentent un obstacle à ses interventions, et surtout de mieux orienter ses actions futures pour encore plus de complémentarité et d’efficacité, conformément aux objectifs attendus d’elle.
Les coopérations Danoise et Allemande, ont répondu favorablement à la requête qui leur a été adressée pour apporter un appui afin de réaliser une analyse organisationnelle de la DGPER. Ainsi, deux consultants / facilitateurs ayant de fortes expériences en la matière ont été affectés à cette mission.
L’analyse organisationnelle participative de la DGPER réalisée en juin-juillet 2011, a permis de formuler un plan d’actions, qui sera prochainement mis en œuvre, en vue de contribuer à une plus forte efficacité de cette structure très importante pour l’appui à la promotion des filières agricoles.
Quelques recommandations issues de cette analyse organisationnelle de la DGPER:

  • amélioration de la communication interne et externe ;
  • définition et précision des tâches et responsabilités à tous les niveaux ;
  • renforcement de la concertation et de la communication interne ;
  • identification de besoins prioritaires de formation et réalisation de recyclage et remise à niveau du personnel en fonction des tâches, des descriptions de postes et des besoins des services ;
  • mettre en place un service documentaire et de communication efficace ;
  • initier des actions de motivation à l’endroit du personnel.
  • Dernières actualités

Vidéothèque



Get the Flash Player to see this player.

time2online Joomla Extensions: Simple Video Flash Player Module