NOS DOMAINES

Bassins versants

Généralités
L'objectif de la composante d'Aménagement des bassins versants » est l'augmentation des revenus et l'amélioration de la base alimentaire de la population rurale par la mise ou remise en valeur de surfaces agricoles à travers de mesures anti érosifs physiques et biologiques. On cherche à freiner l'érosion hydrique, augmenter la fertilité des sols, récupérer des terres abandonnées et augmenter les surfaces exploitables.
Le groupe cible comprend des producteurs et productrices et des petits et moyens commerçants liés, mais aussi les communes de Dano et Dissin avec leurs décideurs.
Les activités principales consistent dans la construction d'ouvrages différents en moellons et la plantation d'espèces d'intérêt économique pour freiner la vitesse des eaux de pluie, augmenter la sédimentation et augmenter et stabiliser la nappe phréatique. Ces mesures servent au même temps de protéger les investissements de la KfW à travers le PABSO.

Aménagements physiques et biologiques
Pour lutter activement contre l'érosion hydrique dans les bassins versants on utilise surtout les techniques des cordons « trois pierres », les digues et diguettes et les traitements de ravines. Dans les campagnes de 2008 à 2011 le groupes de travail avec plus de 800 membres des trois BV Batiara, Dadoné et Namaré ont construit plus de 475 km de cordons et mis en protection plus de 7.400 ha.
Pour renforcer les ouvrages plus de 33.000 plantes d'intérêt agro forestier ont été plantés autour des mesures physiques.


Appui aux communes et aux comités villageois
Les communes de Dano et Dissin sont les maitres d'ouvrage de ce projet et tiennent la responsabilité pour la bonne utilisation des fonds, pour la pérennité des interventions et pour l'entretien et la réparation des ouvrages. Pour satisfaire ces responsabilités ils sont conseillés par un expert court terme national, qui les appuie dans l'intégration des aménagements dans les PDC, dans le développement des capacités aussi à niveau villageois et dans la planification d'activités.

Session de sensibilisation sur l'organisation

Mise en valeur économique

Une simple remise en production des surfaces gagnées ne suffit pas. Il faut aussi veiller à ce que les potentialités soient utilisées de manière économiquement rentable. Pour cela le projet promeut  le développement de la chaine à valeur ajoutée « pâte d’arachide », produit très rentable dont la matière brute (feuilles) a des effets positifs sur la fertilité des sols. La promotion se fait selon l’approche « valueLinks » qui met en connexion les acteurs dans les différents maillons dans la chaîne.


Le bureau d'étude exécutant
Cette composante est exécutée par la GFA Consulting Group GmbH de Hamburg/ Allemagne en tant que maitre d'oeuvre. La GFA est un partenaire fiable avec des multiples expériences dans le monde du développement rural, de l'agriculture, de la gestion de ressources naturelles, de la décentralisation et autres à niveau global et notamment en Afrique.





  • Dernières actualités

Vidéothèque



Get the Flash Player to see this player.

time2online Joomla Extensions: Simple Video Flash Player Module